Nuit de l’accouplement sous haute-tension

Fécondité – La Grande nuit de l’accouplement, qui se déroulera ce soir au Mazot, est placée sous haute surveillance. Aux traditionnelles manifestations qui voudraient mener à l’abolition de la stérilisation obligatoire, s’ajoutent cette année les émeutes issues de l’annulation du championnat de patteball pour un an. Quelque 300 policiers sont mobilisés ce soir dans toute la Capitale. La Matriarche recommande à tous les habitants de rester dans leurs foyers pour faciliter le travail des autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *